Dessine l’Espoir s’est toujours attaché à associer des jardins communautaires dans ses projets, notamment en encourageant les « Door Gardens » en Afrique du Sud, jardins de la taille d’une porte pouvant se cultiver devant sa maison, même dans un township dépourvu de terrain. Depuis 2013, Dessine l’Espoir s’est lancé dans une politique active de formation des populations à des techniques de permaculture et d’agroécologie. Ces connaissances favorisent l’accès à une nourriture plus équilibrée, dans un contexte de fragilité physique, de pauvreté, et de renchérissement des denrées alimentaires qui accentue la malnutrition. Des graines reproductibles sont mises à disposition, et des formations sur la reproduction et la conservation des semences sont dispensées afin de permettre aux familles d’être autosuffisantes dans la durée.

 

Afin de fournir des légumes frais pour ses projets de soutien nutritionnel, Dessine l’Espoir s’est engagée depuis 2011 dans la mise en place de jardins potagers biologiques, impliquant les bénéficiaires de ses programmes et faisant la démonstration de techniques d’agriculture durables (permaculture, agroécologie, agroforesterie) auprès de publics variés. Ces jardins ont suscité un réel engouement localement, ces connaissances étant perçues comme des moyens d’accès à moindre coût à une nourriture plus équilibrée, en valorisant des petits espaces avec des techniques économes en eau et n’utilisant aucun produit chimique.

Ce projet est soutenu par Agrosemens

 

 

Dessine l’Espoir s’est ainsi engagée dans un programme éducatif « Garden Your Health », visant l’accès pour tous à ce type de jardinage écologique. Elle a ainsi mis en place plusieurs jardins de démonstration et à caractère pédagogique, avec le soutien de The Ivory Foundation, dans un hôpital, dans plusieurs écoles, dans des centres d’accueils de jour pour orphelins, et dans des maisons de la jeunesse, dans plusieurs pays d’Afrique. Ces jardins bénéficient aujourd’hui à plusieurs centaines d’enfants, et sensibilisent à travers eux leurs famille. Cette démarche a aussi pour but de permettre aux familles d’être autosuffisantes, dans un contexte de fragilité physique, de pauvreté, et de hausse des prix des denrées alimentaires de base favorisant la malnutrition

 

L’association développe également des manuels pédagogiques à destination des encadrants et des enfants, selon leur tranche d’âge, ainsi que  des livres de recettes pour encourager la consommation de légumes du potager dans des plats inspirées de recettes traditionnelles.

En 2016, Dessine l’Espoir lance Transjardins, une plateforme d’échange entre ces différentes initiatives. Cette plateforme permet de créer des liens entre les différents enfants impliqués dans ces différents pays.

En 2016 également, l’association se porte candidate pour le concours « Parisculteurs » lancé par la Ville de Paris, ayant pour objectif de végétaliser des toits et terrasses sur des bâtiments de la capitale. Le projet de Dessine l’Espoir est retenu pour la création d’un jardin urbain pédagogique la terrasse de l’école de Bercy, près de la gare de Lyon, à deux pas de ses bureaux. Ce jardin est inauguré en Septembre 2017.

 

Retrouvez l’actualité des ces projets sur le site transjardins en cliquant sur le lien ci dessous:

 

 

Filtrer les projets