Projet innovant, «le Jardin des Savoir-Faire» consiste à associer sur un même site une «Forêt Jardin», au milieu de laquelle sera construit un centre d’activités et de formation dans les domaines de l’agroécologie, de l’agroforesterie, de l’artisanat, et de la gestion de micro-projets.

Dessine l’Espoir et son partenaire local en Eswatini, l’association Fundzisa Live, ont acquis un terrain d’un hectare en Septembre 2020 à Malanti, village situé à 20km de Piggs Peak sur la route de la capitale, Mbabane, pour y mettre en place ce projet.



  • volet agricole
  • Un jardin situé à 20km de la ville de Piggs Peak

Dessine l’Espoir est implantée depuis 2005 à Piggs Peak où elle a tissé des liens importants avec l’Hôpital régional et le groupe de soutien de femmes séropositives et vulnérables, structuré depuis 2012 en ONG. Après avoir géré plusieurs jardins communautaires en zone urbaine et périurbaine, dans 3 quartiers de la ville, le Jardin des Savoir Faire marque un tournant pour les deux ONG, qui déplacent leur centre d’action à 20 km du centre ville, à Malanti, communauté rurale située en bordure de la route principale très fréquentée qui relie Piggs Peak à Mbabane. La plupart des femmes ne vivant pas à Piggs Peak même, il leur est très facile de se rendre à Malanti, très bien desservi par les minibus et taxis collectifs.

Reconnues pour leurs actions dans les écoles avoisinantes, Dessine l’Espoir et Fundzisa Live se sont vues proposer ce terrain pour y installer un centre de formation et de démonstration de techniques agroécologiques. Les débouchés pourront bénéficier directement à la communauté de Malanti.

Dessine l’Espoir conservera toutefois une partie de ses activités à Piggs Peak, puisqu’elle a obtenu de la direction de l’hôpital le droit d’édifier un local de 40m2 dans son enceinte, accolé au centre de dépistage du VIH Sida. Cette antenne est composée de deux salles pouvant servir de salle de consultation pour les jeunes patients séropositifs, et de bureau de liaison avec les patients pour la distribution des aides alimentaires.

  • Transformer ce terrain en une « forêt jardin » fertile et productive

La Foret Jardin est un principe développé en agroforesterie consistant à associer des arbres, choisis pour leur capacité à fertiliser le sol, à des cultures maraîchères. Les espèces d’arbres sont variées, choisies pour la production de bois, la production de feuilles nutritives pour l’homme (Moringa), utilisables comme fourrage, pour la production fruitière, mais aussi pour leur capacité à fertiliser le sol, réduire l’évaporation et permettre des cultures maraîchères dans un cadre optimisé.

Ci-dessus, préparation du terrain pour accueillir les planches de culture.

Le terrain est idéal pour servir d’exemple, car il ressemble à la grande majorité des terres sur lesquelles vivent les populations rurales et défavorisées en Eswatini: Un terrain à flan de montagne, avec quelques roches affleurantes. Tout défi relevé sur ce site pourra donc facilement être dupliqué sur les petites parcelles familiales de la région du Hlohlo.

  • Un jardin utile pour la communauté

Une serre de 300 m2 a été mise en place pour développer une activité de production de plants, et de semences reproductibles, en particulier pour pour les jardins des écoles partenaires de l’association situés en périphérie de Piggs Peak.

La production de légumes alimentera aussi les paniers distribués aux patients de l’hôpital de Piggs Peak.

Ci-dessus, distribution des colis de nourriture à l’hôpital de Piggs Peak.

  • volet activités & partage de connaissances
  • Un centre d’activité et de formation

Le jardin des Savoir-Faire n’est pas qu’un jardin expérimental, il est aussi un lieu de formation et d’apprentissage, dans les domaines de l’agriculture durable et de la nutrition, d’une part, mais aussi de savoir-faire artisanaux, et de connaissances administratives et numériques.

Afin d’aider les femmes à acquérir un savoir-faire et trouver des débouchés pour subvenir aux besoins de leur famille, un atelier, comprenant 2 grandes pièces et un patio central, ont été aménagés pour recevoir les formations et les activités artisanales, en fonction des besoins.

Ci-dessus, atelier couture en cours d’installation, comprenant 5 machines industrielles et 15 domestiques.
  • Couture d’uniformes scolaires

L’atelier de couture permettra aux femmes, de s’engager sur des projets locaux, comme la fourniture d’uniformes scolaires afin de continuer le partenariat engagé avec les 5 écoles soutenues par Dessine l’Espoir. Elles pourront aussi explorer d’autres marchés, comme la confection de tenues professionnelles, dans le domaine de la santé par exemple, en valorisant les liens étroits qu’elles ont établis avec l’hôpital.

Les machines seront aussi utilisées pour la formation de nouvelles femmes (sessions de formation régulières), et la réalisation de projets créatifs ponctuels.

Ci-dessus, diffusion des uniformes scolaires aux enfants défavorisés dans les écoles de la région
  • Apprendre à transformer et conserver les productions du jardin

Le centre d’activité et de formation dispose aussi d’une cuisine pour la transformation des produits du jardin, et l’apprentissage de recettes choisies pour leurs qualités nutritionnelles.

Cette cuisine peut être utilisée pour des cours de cuisine, afin de sensibiliser les visiteurs à la consommation d’aliments sains, en valorisant les légumes du jardin.


Des ateliers de transformation et de conservation des production seront proposés, avec le matériel adéquat à disposition (séchoir pour conserver les légumes, conserves), qui pourra aussi être mutualisé avec la communauté de Malanti.

La cuisine sera aussi utilisée pour la préparation de repas pour les femmes et les jeunes en formation.

Des panneaux d’information sur la nutrition conçus par l’association avec le soutien de The Ivory Foundation ont été imprimés et placés sur les murs des différents bâtiments du centre.

Ci-dessus, Cuisine ouverte du Jardin des Savoir-Faire, pour les cours de nutrition.
  • Approche pédagogique

Des formations «hors les murs» (agroécologie, sensibilisation à l’environnement, nutrition) seront proposées dans les écoles partenaires de l’association, en complément des visites du jardin.
L’investissement dans un véhicule, (type Duster) permettra d’assurer un meilleur suivi des projets, de programmer des interventions régulières en particulier, dans les écoles situées à 20km à la ronde autour de Piggs Peak, soutenues par l’association.

Ci dessus, activités de jeux sur la thématique de la nutrition.

  • Halte-garderie, crèche et école maternelle

Une structure visant à assurer la garde des enfants en bas age des femmes fréquentant le jardin des savoir-faire est en cours de conception. Il s’agira dans un premier temps, d’une « halte-garderie » proposant une solution de garde ponctuelle pour les femmes en formation ou travaillant sur le site, qui pourra évoluer vers une crèche et une école maternelle.

En Eswatini, il existe actuellement peu de structures d’accueil de la petite enfance, ce qui restreint les possibilités d’émancipation et de professionnalisation des femmes. De plus, cela freine les apprentissages des enfants qui ne débutent leur scolarité qu’à l’âge de 6 ans. Ils doivent alors à la fois s’habituer à la collectivité et à la langue anglaise qu’ils n’ont la plupart du temps, jamais pratiqué. Cette scolarisation précoce leur permettra ainsi d’intégrer l’école primaire plus facilement et mieux préparés, améliorant ainsi leurs chances de réussite scolaire et sociale.

  • Tourisme solidaire

Une unité d’habitation a été mise en place à destination de volontaires de l’association, désireux de partager leur savoir-faire sur des cours séjours. (compétences en artisanat, en gestion, en nutrition dans le cadre de « volontourisme »).

Une petite boutique avec des produits artisanaux sera également mise en place, avec possibilité de distribuer des produits transformés du jardin. Celle-ci pourra se situer en bord de route, pratique très courante en Eswatini, permettant d’attirer une clientèle de passage.

Autres débouchés envisageables à moyen terme :

La valorisation de la cuisine et des productions du jardin pourra aussi déboucher sur la mise en place d’un service de repas à destination des touristes empruntant la route de Mbabane à Piggs Peak.

D’autres petits chalets, pourront aussi être mis en place pour développer le tourisme solidaire et constituer une ressource complémentaire pour l’autofinancement du centre sur la durée. Le visiteur pourra prendre part à la vie de l’association selon ses compétences, en partageant son temps avec une visite de la région.

Ci-dessus, chalet d’accueil des volontaires.

Le Jardin des Savoir-faire est la modélisation d’un centre d’activité à gestion locale, au service de la communauté, pour encourager des initiatives de développement durable, (agroécologie, agroforesterie, protection de l’environnement), de formation à des métiers traditionnels (couture, petit artisanat) et des apports de compétences sur les nouvelles technologies, dans des pays où malgré la pauvreté, la plupart des familles ont accès à un smartphone connecté.

Un projet soutenu par le Bon Marché Rive Gauche (partenaire principal),
avec le financement additionnel de la Fondation Raja (projet lauréat des Raja Awards 2020)
et de The Ivory Foundation


  • Découvrez ci dessous l’actualité du Jardin des Savoir-Faire!

Début de la formation couture au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

C’est le jour J pour l’activité de formation à la couture à Malanti ! Les machines sont prêtes, le programme de formation bien préparé. Les huit femmes de Malanti se lancent et s’apprêtent à maîtriser les surjeteuses et machines industrielles … Lire la suite

Accueil d’une cuisinière au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Le Jardin des Savoir-Faire accueille une nouvelle recrue en charge de la cuisine où elle sera chargée de développer le programme de nutrition de Dessine l’Espoir, en utilisant notamment les fiches pédagogiques préparées par l’association.  En effet, le jardin accueille … Lire la suite

Renforcement autour du mandala au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

L’hiver en Afrique australe est particulièrement sec, saison idéale pour préparer le renforcement des infrastructures avant l’arrivée des pluies. Le Jardin des Savoir-Faire de Malanti est situé sur un terrain à flanc de colline, et l’herbe qui couvre le chemin … Lire la suite

Construction d’un poulailler au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

L’équipe de Wendy Lane, l’entreprise qui a construit les maisons en bois présentes sur le site du Jardin des Savoir-Faire, est venue y installer un poulailler. Ce poulailler est conçu sur le principe d’un enclos séparé en 2 parcelles, utilisées … Lire la suite

Premières plantations sur les nouvelles planches de culture au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Après avoir enrichi la terre avec du compost, du fumier et avec le biochar produit avec le soutien de The Ivory Foundation, les femmes de Fundzisa Live ont fait les premières plantations sur les nouvelles planches de cultures au Jardin … Lire la suite

Préparation de sauces avec les légumes du Jardin des Savoir-Faire pour agrémenter les recettes, Eswatini

|

Le Jardin des Savoir-Faire se développe afin de devenir un centre de formation et notamment à la nutrition sur un modèle d’autosuffisance alimentaire. Pour cela, des affiches contenant de précieuses informations nutritionnelles ont été mises en place sur les murs … Lire la suite

Plantation de semis au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Aujourd’hui, les femmes du Jardin des Savoir-Faire ont mis en place des plants de poivrons, betteraves, laitues et épinards sur les planches de culture du « Teenji » (en Anglais, Teen G pour jardin des jeunes), le jardin qui se situent devant … Lire la suite

Récolte et préparation de patate douce au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Les femmes en charge de l’entretien du Jardin des Savoir-Faire ont commencé la récolte des patates douces plantées quelques mois auparavant sur une des premières parcelles mises en place sur le nouveau terrain de Malanti. Afin de valoriser les productions … Lire la suite

Création de nouvelles planches de cultures au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Afin de développer un modèle d’autosuffisance alimentaire sur le Jardin des Savoir-Faire, les femmes de Fundzisa Live en charge du jardin préparent chaque semaine de nouvelles planches de culture pour valoriser au maximum la surface cultivée. Un travail dur et … Lire la suite

L’équipe locale au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

La photo de l’équipe locale de Fundzisa Live, en compagnie de Lydia, cheffe de la communauté de Malanti, et de l’équipe de Dessine l’Espoir.  

Le Jardin des Savoir-Faire est en place, Eswatini

|

Ça y est, la route d’accès et les constructions du Jardin des Savoir-Faire sont réalisées. Tout est prêt maintenant pour accueillir les activités du centre : atelier de 100m2, bloc cuisine ouvert, bloc sanitaire, maison de la directrice, maison des volontaires, … Lire la suite

La serre du Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

La serre du Jardin des Savoir-Faire a été mise en place par les jeunes sourds et malentendants soutenus par The Ivory Foundation au Lesotho, sur le modèle de celle qu’ils avaient réalisée pour leur école à Leribe il y a deux … Lire la suite

La cuisine ouverte du Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Afin de valoriser les légumes du potager et encourager les femmes à les transformer dans des recettes riches en nutriments, la cuisine a été conçue comme un espace ouvert, pouvant accueillir des groupes en formation au centre. 12 panneaux thématiques (sur les nutriments, … Lire la suite

Les planches GreenJo du Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Afin d’établir une cartographie du terrain, et de planifier les cultures, les planches du Jardin des Savoir-Faire ont été nommées pour que les femmes puissent mieux les identifier. Les planches « GreenJo » se situent entre la Greenhouse (serre) et le « Jojo … Lire la suite

Préparation du terrain pour accueillir la cuisine du centre, jardin de Malanti

|

L’association Fundzisa Live recrute depuis près d’un an les hommes et femmes de la communauté de Malanti pour participer à la mise en place du jardin des Savoir-Faire. Alors que l’atelier vient d’être mis en place, il est temps maintenant … Lire la suite

Plantation d’arbres fruitiers et fertilitaires à Malanti, Eswatini.

|

 Le jardin des Savoir-Faire à Malanti va être développé en suivant  les principes de l’agroforesterie. Les femmes ont commencé à mettre en place en alternance des arbres fertilitaires et des arbres fruitiers sur le terrain.Les parcelles cultivées seront disposées entre … Lire la suite

L’atelier du jardin des Savoir-Faire est construit à Malanti, Eswatini

|

L’atelier du jardin des Savoir-Faire est construit ! Il reste maintenant à y installer les équipements et raccordements électriques, et les machines à coudre pourront être installées pour former les femmes de Malanti à la couture. En effet, l’atelier était … Lire la suite

Construction de l’atelier au jardin du savoir faire à Malanti, Eswatini.

|

Maintenant que les fondations sont en place, les techniciens de Wendy Lane sont à l’œuvre pour mettre en place l ‘atelier de couture et le centre de formation du Jardin des Savoir-Faire. Cette structure de 15m par 6 m a … Lire la suite

Aménagement de l’atelier à Malanti, Eswatini

|

La structure de l’atelier est maintenant en place! Les techniciens s’occupent maintenant de l’aménagement intérieur. Le toit a été doublé d’une couche isolante pour réduire la température l’été et apporter une meilleure isolation l’hiver. L’Eswatini est un pays montagneux, et … Lire la suite

Fondation d’un atelier à Malanti, Eswatini.

|

L’atelier et le centre de formation de Malanti constituent un bâtiment de 15m de long sur 6 mètres de large. La partie centrale est composée d’un patio ouvert permettant de travailler à l’extérieur, dans un espace ombragé et ventilé, apprécié … Lire la suite

Cultiver la serre du Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Les femmes de Fundzisa Live ont entrepris de préparer les planches de culture à l’intérieur de la serre du Jardin des Savoir-Faire à Malanti. Elles ont mis en pratique la technique des buttes en lasagne. Elles ont pour cela collecté … Lire la suite

Construction de la serre de Malanti, Swaziland.

|

Forts de leur expérience au Lesotho, les jeunes sourds et malentendants de la ferme de St Monica au Lesotho sont venus aider les femmes de Malanti pour implanter une serre similaire à celle qu’ils ont construit à l’école de St … Lire la suite

Renforcement de la route d’accès au Jardin des Savoir-Faire, Eswatini

|

Les femmes de Fundiza Live ont fait appel à des personnes de la communauté de Malanti pour les aider à renforcer la route d’accès au jardin. En effet, après un travail de terrassement, la réalisation d’une rigole en ciment tout … Lire la suite

Aménagement de la route d’accès au Jardin des Savoir-Faire à Malanti, Eswatini.

|

Après l’intervention d’un bulldozer pour créer un chemin d’accès au jardin depuis la route, les femmes ont entrepris la réalisation d’une rigole tout le long du chemin avec des canalisations souterraines afin d’évacuer l’eau lors des fortes pluies estivales. Ce … Lire la suite

Plantation de patate douce à Malanti

|

Les femmes en charge du jardin de Malanti ont mis en place des cultures de patate douce. Celles-ci sont utilisées traditionnellement sur des terrains en pente pour éviter le ruissellement et couvrir des zones difficilement cultivables en planches, à cause … Lire la suite

Le Jardin des Savoir-Faire, paysage typique d’Eswatini

|

Le jardin de Malanti a une vue assez exceptionnelle sur une vallée dans une zone où la végétation indigène a été préservée de la culture intensive d’eucalyptus qui constitue une menace sur la biodiversité dans d’autres régions du pays.

Plantation de maïs utilisant la technique du Zaï à Malanti, Eswatini

|

Les femmes au jardin des Savoir-Faire se sont attelées à la plantation de maïs. Pour cela elles ont suivi la courbe du terrain sans tout défricher cette fois-ci avec la technique du Zaï, consistant à creuser des cuvettes de 20 … Lire la suite

Premières planches de culture au jardin des Savoir-Faire (Eswatini)

|

Les premières planches de culture ont été mises en place au jardin des Savoir-Faire de Malanti en Eswatini par les femmes en charge du jardin. Ces planches sont des bandes cultivées qui suivent la pente du terrain d’une largeur d’un … Lire la suite

Aménagement au jardin des Savoir-Faire de Malanti (Eswatini)

|

Le terrain montagneux de Malanti a nécessité le creusement d’une route d’accès afin d’atteindre le haut du jardin. Avant l’arrivée des fortes pluies estivales, le chemin est en train d’être aménagé avec une longue rigole cimentée, agrémentée de tubes souterrains … Lire la suite

Confection d’un jardin de plantes aromatiques à Malanti (Eswatini)

|

Au sein du jardin du savoir-faire à Malanti en Eswatini , les femmes chargées du jardin ont improvisé une spirale à aromates en utilisant les pierres du jardin. Elles ont utilisé des pierres naturellement présentes dans cette région très montagneuse … Lire la suite

Le mandala du jardin des Savoir-Faire à Malanti – Eswatini

|

Les femmes en charge du jardin des Savoir-Faire à Malanti en Eswatini ont créé un mandala, un jardin en forme de fleurs où les pétales sont représentés par des planches de culture. Ce mandala constitue un rond-point en haut du … Lire la suite