Depuis sa création, Dessine l’Espoir a créé un ensemble d’outils pédagogiques concrets destinés aux enfants des communautés locales où les jardins sont implantés. Ces outils pédagogiques prennent la forme de jeux en groupe et vise notamment à les sensibiliser à la malnutrition, à l’environnement, à la biodiversité :

  • Jeu de la biodiversité :

chaque joueur ou groupe de joueurs retourne un jeton pour définir l’équipe à laquelle il appartient, celle des insectes, de mammifères, des arbres, des poissons ou des oiseaux. Le plateau de jeu est composé comme un jeu de l’oie mais chaque case renvoie à un écosystème particulier (océan, plaine, forêt, rivière et ville).  Les participants doivent lancer un dé et avancer leur jeton sur le plateau de jeu. Si la case sur laquelle le joueur est tombé correspond à son équipe (par exemple le poisson vit dans les cases « océans » et « rivières), alors il peut avancer d’une autre case. Si la case ne correspond pas à son équipe, alors il doit y rester. Par contre, si le joueur tombe sur la case « ville », il doit reculer d’une case car la ville n’est pas un écosystème favorable aux êtres vivants. Le plateau de jeu est aussi composé de cases « évènements ». Si le joueur tombe sur celles-ci, il pioche une carte sur laquelle est indiquée un événement bioclimatique qui va engendrer une action. Par exemple : « La surpêche entraîne la disparition massive d’espèces de poissons. Par conséquent, tous les poissons reculent de 2 cases ». Ce jeu est un moyen simple et ludique de sensibilisation à la préservation de la biodiversité. 

  • Domino des légumes :

 les symboles classiques des dominos sont remplacés par les symboles de fruits et de légumes. Ce jeu a été peint à la main au Centre Laafi de la ville de Koudougou, au Burkina Faso, par une association partenaire de Dessine l’Espoir. Ce jeu vise à sensibiliser les enfants à une alimentation saine et équilibrée. 

  • Pyramide alimentaire :

Dessine l’Espoir a conçu un jeu dont le but est d’initier les plus jeunes aux principes d’une nutrition équilibrée. Avec un jeu de cartes en métal réalisé également au Burkina Faso et peint par un artiste du Centre Laafi à Koudougou, les enfants manipulent et apprennent les noms des principaux aliments, en particulier les légumes.

  • Nutriments et Santé :

–          Un jeu autour de la nutrition : à travers un jeu de carte, les enfants apprennent ce dont le corps a besoin afin de rester en bonne santé. Quelles pratiques alimentaires permettent d’éviter certaines maladies ? A contrario, quelles pratiques alimentaires favorisent certaines maladies ? Ce jeu met en exergue les bienfaits de certains aliments, notamment des fruits et des légumes sur l’organisme.

–          Un jeu de 7 familles autour des vitamines, des minéraux et des bienfaits de chaque aliment.

  • Jeu de piste de la biodiversité :

Ce jeu de piste a été réalisé en 2020 dans le cadre du programme “Apprendre au potager” développé par l’association Dessine l’Espoir.
Il vise à proposer une visite ludique et pédagogique du jardin de la Traversine sous la forme d’un jeu de piste à destination des enfants de l’école élémentaire. Le jeu de piste compte quatres équipes, elles-mêmes composées de 2,3 ou 4 visiteurs. Chacune de ces équipes est symbolisée par un Élément: le Feu (équipe jaune), l’Air (équipe verte), la Terre (équipe rouge) et l’Eau (équipe bleue). Au cours de leur visite, les enfants sont accompagnés par les quatre Gardiens des Éléments, Fuoc (Gardien du Feu), Aura (Gardienne de l’Air), Terrà (gardien de la Terre), Aïga (Gardienne de l’eau). Ces Gardiens et Gardiennes sont une illustration de l’équilibre fragile qui se trouve dans la nature et permettent de sensibiliser les enfants de façon ludique à la protection de l’environnement, à l’agroécologie et à la permaculture. Les enfants doivent faire face à plusieurs défis qui sont situés au niveau de chacune des composantes du jardin afin de résoudre l’énigme finale et de restaurer l’équilibre des éléments. Ce jeu de piste est adapté en fonction des âges et sera aussi prochainement pensé pour les jardins en Afrique.